Imprimer

Impliquez-vous. Connaissez vos droits.


Les personnes de tous âges et de tous les milieux peuvent subir de mauvais traitements. Les personnes qui participent à des activités avec d’autres personnes sont moins sujettes aux mauvais traitements. Le fait d’être actif et engagé vous aide aussi à rester en santé.

Voici quelques conseils pour veiller à votre bien-être :

 
Rappelez-vous…

Remettez en cause les attitudes âgistes

Nos attitudes âgistes peuvent nous rendre plus vulnérables aux mauvais traitements et plus susceptible d’infliger des mauvais traitements.

Le mot « âgisme » fait référence à des attitudes et croyances qui poussent les gens à traiter les personnes âges comme si elles étaient moins importantes ou avaient moins de valeur du simple fait qu’elles sont plus vieilles. Ces attitudes contribuent aux mauvais traitements parce qu’elles permettent à certaines personnes de croire qu’il est acceptable d’ignorer ou de contrôler la personne âgée. Les attitudes âgistes peuvent aussi empêcher les gens de reconnaître les problèmes des personnes âgées et d’y remédier, y compris les signes de mauvais traitements ou de négligence.

La discrimination à l’égard des personnes en raison de leur âge est mal. Nous partageons la responsabilité de remettre en cause les attitudes âgistes lorsque nous les voyons — chez nous aussi bien que chez les autres.


Ce que vous pouvez faire au sujet de l’âgisme

Reconnaissez les mythes et la désinformation
Reconnaissez les mythes au sujet du vieillissement et les attitudes négatives au sujet des personnes âgées. Remettez les mythes en cause.

Voyez au-delà des stéréotypes
Une étiquette comme « vieux », « vieille », « âgé(e) » ou « aîné(e) » ne décrit pas bien une personne. Une étiquette ne nous dit pas si une personne est compatissante ou insensible, malade ou en santé, mentalement apte ou si elle est fiable ou non comme employée ou bénévole. Les étiquettes ne nous disent rien au sujet de son aptitude pour l’amitié, la créativité ou la réussite. Nous dépersonnalisons les personnes âgées en les appelant « les vieux » ou « nos aînés ». Alors...

Renseignez-vous sur le vieillissement positif
Mieux vous serez informé au sujet du vieillissement, mieux vous pourrez évaluer et rejeter les stéréotypes erronés et négatifs à son sujet. Alors...

Renseignez-vous sur l’âgisme et la discrimination
Il arrive souvent que les personnes âgées fassent l’objet de discrimination en matière de logement, de services de santé ou d’autres services importants. Les personnes âgées sont souvent traitées comme des fardeaux. On peut leur refuser des services en raison de leur âge ou de suppositions au sujet de leurs besoins et compétences. Alors...

Exprimez-vous
Lorsque la discrimination en raison de l’âge et l’âgisme sont incontestés, il devient plus difficile de les remarquer et ils peuvent ainsi se perpétuer. Les gens supposent que ces attitudes sont acceptables. 

Construisez des ponts intergénérationnels
L’âgisme se nourrit d’ignorance. Les gens qui n’ont aucun contact avec des personnes plus jeunes ou plus vieilles qu’elles croient les stéréotypes négatifs. Alors... 

Faites des contacts
L’âgisme concerne tout le monde.