Violence physique

Il y a violence physique lorsque quiconque frappe une personne âgée ou la traite rudement, même s’il n’y a pas de blessure. Donner trop ou pas assez de médicaments ou immobiliser une personne entrent aussi dans cette catégorie.

Violence sexuelle

Il y a violence sexuelle lorsque quiconque force une personne âgée à se livrer à des activités sexuelles. Il peut s’agir de paroles ou d’un comportement suggestifs, de touchers sexuels ou de rapports sexuels sans son consentement. Le fait de ne pas respecter l’intimité d’une personne entre aussi dans cette catégorie.

Violence psychologique

Il y a violence psychologique lorsque quiconque menace, insulte, intimide ou humilie une personne âgée, la traite comme un enfant ou ne lui permet pas de voir sa famille et ses amis. La violence psychologique peut anéantir le sentiment d’identité d’une personne, sa dignité et son estime d’elle-même.

Exploitation financière

Il y a exploitation financière lorsque quiconque amène une personne âgée à lui livrer son argent, ses biens ou possessions par la persuasion, sous la contrainte ou la menace. Un mandataire qui utilise une procuration à mauvais escient est coupable d’exploitation financière.

Violation des droits et libertés

Il y a violation des droits et libertés d’une personne âgée lorsque quiconque empêche celle-ci de faire des choix, surtout lorsque ces choix sont protégés par la loi. Par exemple, faire obstacle à ses pratiques spirituelles ou culturelles; la priver de courrier ou d’information; lui refuser son intimité; l’empêcher de recevoir des visiteurs; lui dicter la manière dont elle peut dépenser son argent ou la garder dans un établissement sans raison légitime.
 

Négligence

Il y a négligence lorsque quiconque manque à l’obligation de fournir les choses nécessaires à l’existence comme la nourriture, les vêtements, un logement sécuritaire, des soins médicaux, des soins personnels et une surveillance au besoin. La négligence peut être intentionnelle ou pas. Il arrive que les soignants n’aient pas les connaissances, l’expérience ou la compétence requises.

Abus systémique

L'abus systémique fait référence aux règlements, politiques ou pratiques qui nuisent aux aînés ou se révèlent discriminatoires. L'abus systémique inclut des règlements qui semblent neutres mais qui causent un préjudice à la personne. Par exemple: attacher une personne pour l’empêcher de tomber, lui mettre des couches plutôt que l’aider à se rendre aux toilettes pour économiser du temps ou des efforts. La pénurie de personnel peut donner lieu à des abus systémiques en établissements.

 

 

Merci à nos sponsors

Le RCPMTA souhaite remercier les généreux sponsors qui contribuent à la durabilité du connecteur des savoirs.

Nova Scotia