Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

FAAFC Abus logo amalgame vert Sly ColorCorrected 1024x229

Entrevue avec Céline Romanin, Coordonnatrice de la FAAFC

 

RCPMTA: Pouvez-vous nous parler de votre projet "Ensemble pour contrer les abus, la violence et les fraudes envers les personnes aînées".

Nature du projet
Le projet "Ensemble pour contrer les abus, la violence et les fraudes envers les personnes aînées" a débuté en 2009 et a impliqué de nombreux partenariats au niveau national. Le projet à ses débuts avait pour objectif d’identifier et de développer des outils de sensibilisation et des stratégies d’action dans les communautés francophones, pour sensibiliser les aînés francophones aux abus et à la fraude.



Stratégie d’action
L’élément clé c’est la sensibilisation à la fraude et à la maltraitance des aînés francophones. Le projet repose sur l’action d’animateurs qui sont aussi des pairs, des francophones âgés de 50 ans et plus. Il a fallu trouver  des personnes clés, c’est-à-dire, des personnes engagées dans leur collectivité, dans chaque communauté, et si certains ont trouvé l’expérience plus difficile, beaucoup se sont découvert des talents. En 2010, la FAAFC a formé une première cohorte de bénévoles qui avaient pour mandat d’animer des ateliers pilotes dans leur communauté. Durant les 3 premières années du projet, la FAAFC a identifié les outils nécessaires et en a créé certains. Ces outils comprennent

  • Non à la fraude!: un livret et des ateliers de sensibilisation axés sur la protection contre diverses formes de fraude et d'exploitation financière
  • L'occasion fait le larron: un jeu virtuel sur la fraude et l'exploitation financière développé par la Fédération des aînés et retraités francophones de l’Ontario (FARFO) Trompe-l'heure et tromperies, une pièce de théâtre qui met en scène une situation d'exploitation financière, suivie d’une discussion communautaire
  • Trois capsules théâtrales vidéo illustrant autant de cas d'abus à l'endroit d'aînés ont aussi été développées et lancées à la fin de la 1ère phase du projet en 2012.


La deuxième phase du projet Ensemble a débuté en avril 2012 et s’est achevée en mars 2015.
Suite au succès du projet pilote, l’objectif suivant était de mettre à jour  les outils de sensibilisation (d’après les recommandations des bénévoles animateurs), ainsi que d’augmenter le nombre de bénévoles, par l’intermédiaire d’une formation à distance par webinaires (en 2013 et 2014).
En 2015 une série d’ateliers webinaires pré-enregistrés  a été mise à la disposition du public sur le site internet de la FAAFC. 

Partenaires
Nous avions établi des protocoles d’entente avec une douzaine de partenaires  créant ainsi un Réseau national. Ces partenaires s’assuraient de livrer les ateliers de sensibilisation dans leur communauté, de recruter et d’encadrer les bénévoles, à travers le pays.



RCPMTA: Parlez-nous de votre structure d'évaluation et des premiers résultats. Quelques semaines après la fin de votre projet, avez-vous déjà rassemblé des conclusions et chiffres sur l'impact de ce projet, et sur ses retombées dans les communautés?


Évaluation

Le processus d’évaluation a été constant au cours du projet. Nos partenaires nous ont remis un rapport intérimaire après la première année du projet puis un rapport final en mars 2015.
Une partie de leur travail consistait à recueillir des données pour le procédé quantitatif (nombre de partenaires, de communautés approchées, d’ateliers etc…). Le processus a impliqué de multiples enquêtes et sondages en ligne pour s’assurer du bon déroulement progressif du projet; de tables rondes, ainsi que d’une rencontre annuelle. Les bénévoles ont aussi été consultés sur leur expérience, leur évaluation du temps passé sur le projet, leur impact perçu sur leurs communautés.

Premiers chiffres
Au cours des 3 dernières années du projet, la FAAFC a formé plus de 86 animateurs bénévoles. En tout, 165 bénévoles ont été recrutés non seulement en tant qu’animateurs, mais aussi comme agents de support ou acteurs dans les présentations de la pièce de théâtre Trompe l’heure et tromperies animés dans plusieurs provinces et territoires.

IMG 1929

Plus de 400 ateliers et activités ont été animés dans au moins 90 communautés, dans les 10  provinces et les deux territoires (Yukon et Territoires du Nord-Ouest) et la FAAFC a recensé un total de 8350 participants aux ateliers. Ceci n’est pas un chiffre définitif, car même si le financement est terminé, quelques ateliers continueront jusqu’au 15 juin pour répondre aux besoins de certaines communautés.            


Impact
Lorsque le rapport d’enquête a été finalisé, les conclusions étaient positives: le projet a été bien reçu et ceci en partie car les outils avaient été adaptés sur mesure pour répondre aux exigences et aux besoins des communautés. Par exemple, une pièce de théâtre a été transformée en lecture dirigée dans certaines communautés car cela était plus facile et moins coûteux à mettre en place. Ce fut un grand succès au Manitoba et en Alberta parmi les régions francophones isolées et éloignées des centres urbains.
Une des clés du succès de ce projet est sa flexibilité. Une livraison trop rigide, mène à un public moins intéressé. L’essentiel doit rester la sensibilisation des communautés et la distribution de ressources, peu importe le format final.
La FAAFC envisage déjà une suite au projet. Après le processus de sensibilisation, il faut s’assurer qu’il y ait un réel appui des victimes d’abus, de violence et de fraudes. La FAAFC explore actuellement des stratégies, structures et mécanismes pour assurer l’appui et l’accompagnement des victimes de maltraitance, toujours  en collaboration avec des  bénévoles aînés.

 

RCPMTA: Quelles sont les meilleures pratiques associées à votre projet et quels ont été les obstacles principaux? 

Il ne s’agissait pas tant d’obstacles, mais plutôt de défis: le recrutement de bénévoles s’est avéré parfois difficile. Tout d’abord la maltraitance des aînés n’est pas un sujet aisé ou populaire, il est souvent difficile à aborder, surtout dans les petites communautés où  tout le monde se connait. Mais le consensus existe néanmoins, les gens sont d’accord que c’est un problème qui doit être discuté. De plus, les individus qui se portaient bénévoles étaient souvent déjà impliqués dans d’autres programmes et étaient débordés. Pour  les coordonnateurs de projet, il était parfois difficile de trouver des bénévoles disponibles à long terme.

Nos meilleures pratiques

  • Stratégie de travail avec les pairs,
  • Outils de comptabilisation et de mesure les retombées,
  • Lorsque c’était possible, l’accompagnement des aînés par des personnes ressources francophones (avocats, policiers, intervenants).


Dans certaines communautés du Nord Ouest et en C-B, le jeu L’occasion fait le larron (qui traite d’harcèlement et d’intimidation), est devenu une activité intergénérationnelle et a été présenté dans des écoles. Les Territoires du Nord-Ouest regroupent peu d’aînés francophones, car, arrivés à un certain âge, ces aînés retournent dans leurs communautés et provinces d’origine. En contraste, les personnes “aînées” âgées de 50 ans et plus sont encore très actives, et ne sont pas toujours présentes en ateliers, donc la sensibilisation est passée par les jeunes, en mode de prévention. Les jeunes ont été surpris d’apprendre que le harcèlement existe même chez les aînés et cela a eu un grand impact. Les pièces de théâtre sur l’exploitation financière présentées dans les régions francophones ont été présentées  à l’ensemble de la communauté, à des individus de tous âges, dans le cadre d’une activité communautaire préalablement en place.

 

RCPMTA: Quels sont vos attentes et vos souhaits en rapport à la création du connecteur des savoirs du RCPMTA? 

Le connecteur est une excellente occasion de présenter le travail que fait la Fédération auprès des aîné(es)francophones en milieu minoritaire. Nous espérons que cette occasion permettra aux utilisateurs du site de nous contacter et discuter comment nous pourrions les aider.

 

Critères de publication

Toute ressource affichée sur le connecteur est préalablement examinée d'après les critères suivants. Si vous souhaitez partager une ressource avec la communauté, assurez-vous que celle-ci réponde aux conditions listées ci-dessous et envoyez-la par courriel. Nous affichons le materiel reçu dans un délai de 72 heures.

Critères de publication

Invitation to Contribute

Vous aussi pouvez contribuer au connecteur!

  • Partagez vos projets, vos recherches ou vos outils favoris
  • Annoncez une conférence
  • Présentez des pratiques et initiatives prometteuses dans un article de blog.

Consultez nos critères de publication ou envoyez-nous un courriel pour plus d'informations.

Merci à nos donateurs et sponsors

Le RCPMTA souhaite remercier les généreux sponsors qui contribuent à la durabilité du Connecteur des savoirs

Screen Shot 2015 07 23 at 9.54.16 AM