Index de l'article

Notre mission

Nous avons trois objectifs principaux:

  • mettre en contact particuliers et organisations,
  • encourager le partage d’informations fiables et 
  • faciliter le développement de programmes et de politiques qui oeuvrent à la prévention de la maltraitance des aînés.

Nous travaillons au niveau local, régional, provincial/territorial et national.

Notre vision

Nous avons pour but une société canadienne où les aînés sont valorisés, respectés et vivent à l’abri des maltraitances. 

Nous nous efforçons de devenir les chefs de file canadiens dans notre discipline - le partage d’informations and et la coordination de ressources pour la prévention de la maltraitance des aînés.

Nos valeurs et principes

Collaboration et coordination – Nous créons des opportunités de partage des savoirs pour développer la capacité de réponse et de prévention de la maltraitance des aînés de la société canadienne.

Respect et inclusion – Notre travail est ancré dans un respect fondamental des aînés, de leurs droits et de leur autonomie. Nous célébrons la diversité dans toutes ses formes.

Crédibilité et responsabilité– Nous garantissons aux utilisateurs du Connecteur que nous diffusons des matériels dignes de confiances:  informations factuelles, meilleures pratiques, approches prometteuses et études scientifiques rigoureuses et revues par des pairs.

Innovation – Nous sommes ouverts aux approches innovantes et créatives.

Notre structure

Le réseau est guidé par un conseil d'administration pan canadien, dont les membres apportent passion et expertises diverses.

Nos membres sont des particuliers et des organisations à travers le Canada d'horizons variés, qui partagent un intérêt profond pour la prévention de la maltraitance et pour le soin et le bien être des ainés.
Devenir membre


RCPMTA est une oeuvre de bienfaisance enregistrée auprès de l'ARC
Numéro d'enregistrement : 866840523 RR0001


 

Conseil d'administration

Notre conseil d'administration est composé de particuliers de tous âges, qui travaillent pour des organismes pour ainés, mais aussi des universitaires et des prestataires de services, y compris employés de services de police et du gouvernement. Les membres du conseil sont élus parmi nos membres une fois par an  et se réunissent par vidéo conférence une fois par mois. Nos membres sont des membres actifs qui font aussi partie de comités spéciaux.
Pour plus de renseignements sur le conseil d'administration, contactez

  • la présidente du conseil Kathy Majowski
  • la directrice générale du Réseau Bénédicte Schoepflin


Conseil d'administration 
 

Pam Burns, Fort McMurray, Albertapan burns oct2019
Pam a un Baccalauréat en travail social et 21 ans d ‘expérience dans ce domaine. Pam travaille pour un organisme à but non lucratif qui offre des services directs à la population aînée de Fort McMurray, ainsi que la municipalité régionale de Wood Buffalo (RMWB), dans le nord de l’Alberta. Pam a contribué à la création du programme de réponse communautaire coordonnée contre la maltraitance des aînés dans la région de RMWB (Coordinated Community Response to Elder Abuse) et elle continue ses efforts de prévention et de sensibilisation. Pam est co-directrice de l’Alberta Elder Abuse Awareness Council (AEAAC) et fait aussi partie du Advisory Committee on Aging (ACOA), un comité appointé par le conseil municipal qui se focalise sur des initiatives amies des aînés.

Claire Checkland, Stitsville, Ontario
Claire se passionne pour la santé. Elle a 20 ans d'expérience des relations avec divers gouvernements et intervenants, ainsi que d'analyse des politiques pour des organismes à but non lucratif tels que la société canadienne du SIDA, la Société canadienne du cancer, et la Commission de la santé mentale du Canada. Claire est actuellement la directrice générale de la Coalition canadienne pour la santé mentale des personnes aînées. Claire a aidé cet organisme à atteindre la pérennité financière et à accroître l'adhésion pour atteindre plus 2,000 individus et organismes. Claire a l'habitude de collaborer avec de nombreux intervenants et partenaires pour atteindre des buts communs et elle a développé la capacité d'identifier et de mettre en place des approches innovantes pour remédier à des défis organisationnels. Claire est adepte à faciliter des relations solides entre communautés, parties prenantes et représentants gouvernementaux. Claire a un diplôme de premier cycle avec une spécialisation en Psychologie, ainsi qu'un diplôme en sciences sociales. Elle habite à Stittsville, en Ontario avec son mari et ses deux fils.

Meghan Derkach, Vernon, Colombie Britanniquemeghan derkach 2019
Meghan a obtenu un baccalauréat avec spécialisation en vieillissement en 2014. Travailler avec les personnes aînées, et promouvoir le vieillissement en santé font partie de ses passions. Meghan est convaincue de l’importance de soutenir les aînés pour préserver leur autonomie et leur santé à tous les niveaux du gouvernement. Meghan travaille à SORC (Seniors Outreach Resource Centre) depuis 2014 où elle traite les facteurs physiques, émotionnels, environnementaux et sociaux qui affectent les aînés vulnérables.Meghan a aussi travaillé pour le refuge pour femmes de Kelowna où elle a appris beaucoup sur la maltraitance ainsi que sur les lacunes qui existent au niveau du savoir, des soutiens, et des politiques pour les aînées. À SORC, Meghan rédige des demandes de subventions et des articles de sensibilisation et, plus récemment, a créé un manuel de politiques et de règlements pour l’organisation. Meghan a hâte de participer à une initiative d’échelle nationale pour faire face à la maltraitance au niveau provincial et territorial et développer des politiques nationales. Pour Meghan, il est vital de protéger les personnes aînées pour qu’elles puissent vieillir en sécurité et avec dignité et respect.

Andrew Elinesky, Toronto, Ontario andrewelinesky 2020
Andrew est actuellement trésorier du C.A.
Comptable de formation, Andrew est  un leader qui a l'habitude d’établir des stratégies à long terme et de mettre en œuvre les initiatives nécessaires à leur réalisation. Andrew apporte son expérience dans les domaines de la finance et des affaires. Andrew a géré de nombreux projets au Canada et à l’étranger et a un intérêt certain pour la gouvernance. Andrew a été jusqu'à récemment directeur financier et vice-président chez McEwen Mining inc. Il  est un défenseur des droits et du bien-être des individus, particulièrement des ainés, et est investi dans la mission du RCPMTA.



Marta Hajek, Toronto, Ontariomartahajek sep2019 crop
Récemment appointée au poste de Directrice Générale pour Prévention de la maltraitance envers les aînés Ontario, Marta collabore avec le gouvernement de l’Ontario pour développer une plus grande présence dans les communautés, pour promouvoir les priorités de la stratégie ontarienne pour les aînés et pour développer des partenariats durables avec diverses agences et parties prenantes. Les approches stratégiques de PMAO ont toutes pour but : d’améliorer la qualité de vie pour les canadiens vulnérables, de développer la capacité de nos communautés de répondre aux besoins grandissants et complexes des adultes vulnérables, et d’offrir du soutien à leurs familles et soignants. Marta fait aussi partie du comité consulatif des experts aînés à la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario.

Kelly Heisz, St.John’s, Terre Neuve et Labrador 
KellyHeiszKelly est la directrice exécutive de SeniorsNL. Kelly est diplômée de Memorial University , avec un Baccalauréat en arts et éducation.  Depuis les 25 dernières années, sa carrière s'est développée dans le secteur sans but lucratif, et s'est focalisée sur l'implication communautaire et le renforcement des capacités dans le but d'effectuer des changements à la qualité de vie et au bien-être des citoyens au niveau local.
SeniorsNL a joué un rôle de leader dans les questions affectant les aînés, grâce à la participation de centaines de bénévoles, et de partenaires communautaires à tous les niveaux. Le RCPMTA est l'aboutissement et l'un des plus grands succès de l'organisation. 

Sandra Hirst, Calgary, Albertasandra hirst sept2019
Sandra P. Hirst RN, PhD, GNC(C) a occupé de nombreux postes de direction dans le domaine de la gérontologie tels que : la présidence de l’Association canadienne des soins infirmiers en gérontologie; la présidence de l’Association canadienne de gérontologie, et la présidence de l’association de gérontologie de l’Alberta. Sandra a récemment terminé un mandat de 3 ans au sein du Conseil national des aînés et elle fait actuellement partie du conseil d’administration de l’IFA (International Federation on Ageing). Ses domaines de spécialité sont la maltraitance et la négligence des aînés et les expériences de vie des aînés en résidence de soins à long terme. En 2012, Sandra a reçu le prix Jeanne Mance de l’association des infirmières et infirmiers du Canada, le plus grand honneur qu’une infirmière peut recevoir de ses pairs.

Peter Holman, Summerside, île du Prince Édouardpeterholman profilepic
Peter est retraité du monde de la finance et est revenu s'installer dans sa province d'origine. Il s'intéresse au bien-être des aînés et aux questions qui les affectent, et au développement communautaire. Il a 6 ans d'expérience notamment dans les domaines de l'inclusion et la participation sociale, les relations intergénérationnelles et la prévention de la violence. Peter fait partie du conseil d'administration du Secrétariat des aînés de l'île du Prince Édouard; il est membre du groupe de référence ami des aînés de l'Agence de la santé publique du Canada, et fait partie du comité d'action du Premier Ministre pour la prévention de la violence familiale. Peter est aussi membre des conseils d'administration suivant: Notre Dame Place, Summerside (Association canadienne pour la santé mentale); East Prince Seniors Initiative et Atlantic Canada Opportunities Agency (fonds d'innovation Atlantique). Peter est aussi le co-président du comité pour les villes amies des aînés de la ville de Summerside.


Yogeeta Jhodhan, Brampton, Ontarioyogeetajhodhan sep2019
Yogeeta a toujours su qu'elle voulait faire une différence. Elle a déjà de nombreux accomplissements à son compte et dans sa communauté. En 2009 Yogeeta a fondé une organisation à but non lucratif, Candles of Hope, grâce à laquelle elle a réussi à collecter 45.000$ pour la Société canadienne du cancer. Yogeeta et son équipe de bénévoles participent aussi en servant des repas aux SDF du centre de Toronto et de la région Peel, et en faisant la collecte de vêtements et de jouets pour la Children Aid's Society et les refuges de Peel durant les fêtes. En pluis de ces activités et de son travail, Yogeeta s'implique aussi dans de nombreuses organisations de la région Peel : réseaux locaux d’intégration des services de santé, Making our Seniors Matter, Flower City (groupe pour aînés), Conseil des aînés de Brampton, CARP, Présidente, et animatrice communautaire pour temples et églises de la région, Réseau Caledon 55+, PEAPN, Membre de Paramedic Dufferin- Peel. Elle offre aussi son soutien aux hôpitaux William Oslers Brampton Civic Hospital, Peel Memorial, & Headwater Hospital. Yogeeta est aussi professeure à temps partiel à l’université de Guelph-Humber dans le département des sciences de la santé.
Yogeeta a obtenu son diplôme de préposée au soutien personnel en 2009, puis le titre d’infirmière auxiliaire autorisée au College George Brown, un double diplôme en psychologie et développement des adultes, ainsi qu’une Maîtrise. Elle poursuit désormais son Doctorat. En 2012, Yogeeta a fait partie des 60,000 canadiens qui ont reçu la médaille commémorative du Jubilée de diamant pour leurs contributions exceptionnelles au service de leurs communautés. Yogeeta a aussi été reconnue en 2018 et 2019 durant le mois international de la femme de la Région Peel et est passée sur Cityline TV et Rogers TV Dufferin- Life. Yogeeta continue à se focaliser sur l'aide des autres. La ville de Brampton-Junction lui a récemment remis le prix Impact communautaire et Leadership 2019 pour son travail au coeur de Brampton. Yogeeta est actuellement  directrice clinique pour Multicultural Home Health Care, un établissement qui soutient toutes les cultures et tous les âges.

Gabrielle Kirk, Fort Macleod, Albertagabriellekirk
Gabrielle est la coordinatrice du programme de réponse à la maltraitance des aînés dans le sud de l'Alberta depuis 4 ans. Elle est investie dans la protection des droits et de la dignité des aînés. Gabrielle a développé un modèle de réponse communautaire par lequel les agences communautaires collaborent pour développer des approches appropriées dans des cas de maltraitance des aînés. Gabrielle fait aussi partie du conseil provincial pour les aînés et les soins continus qui conseille les services de santé de l'Alberta en matière de prestation de services, de politiques et de développement de programmes pour le système de soins continus pour aînés à travers la province. Gabrielle a été aide de soins de santé pendant plusieurs années, cela l'a inspiré à poursuivre un baccalauréat en santé publique à l'université de Lethbridge. Elle étudie désormais pour une maîtrise en santé publique à l'université de Saskatchewan. Gabrielle réside sur une ferme près de Fort Macleod, en Alberta avec son partenaire Michael, ensemble ils élèvent des moutons et des lapins.


Jean François Kozak, North Vancouver, Colombie Britanniquejf kozak board 2018
Jean François est l’ancien Directeur de la recherche pour le groupe de recherche sur les soins de première ligne pour aînés, à Providence Health Care, dans le département de la famille et de la médecine communautaire au Centre pour le vieillissement en santé. Jean François a aussi été le Vice Président aux affaires médicales et universitaires à SCO Health Services. Il se spécialise dans la recherche sur les questions de maltraitance, négligence, démence, ainsi que sur le développement d’algorithmes pour assister les décisions médicales pour les aînés frêles, et l'évaluation de modèles de soins gériatriques primaires. Jean François est co-rédacteur du livre ''Abuse and neglect of older Canadians: Strategies for change'', publié par l’Association Canadienne de Gérontologie; ainsi que du projet APL (sur la maltraitance et la négligence en soins de longue durée) et sur la détresse morale parmi les prestataires de soins. Jean François a reçu le prix de l’ ACG pour ses contributions au domaine de la gérontologie au Canada et travaille actuellement pour le département de la famille de la médecine communautaire chez Providence Health Care (affilié au département de la population et de la santé publique à l’université de Colombie Britannique).


Denise Lemire, Orléans, Ontariophoto denise lemire 2020
Ayant obtenu une maîtrise en Sociologie de l’Université d’Ottawa, Denise Lemire a réalisé et dirigé une multitude de recherches tant au niveau de la santé, des services sociaux et de l’éducation. Denise a œuvré au sein de la francophonie pendant 30 ans à titre de chercheure, consultante, présidente d’organismes, membre de conseils d’administration, bénévole à tout faire. Depuis 17 ans, Denise  assume la gestion de subventions de plusieurs organismes. En tant que directrice générale de la Fédération des aînés et retraités francophones de l’Ontario (FARFO) (2015-2018), elle a été responsable de la co-coordination du Sommet des aînés 2017 avec la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC), de la gestion de cinq ateliers en maltraitance à travers l’Ontario, de la rédaction du projet de la mise en œuvre d’un Réseau provincial des intervenants francophones en maltraitance, de la recommandation d’un Livre blanc portant sur les aînées francophones de l’Ontario.  Elle est secrétaire-trésorière au sein du conseil d’administration de l’Association des membres individuels de la FARFO (AMI-FARFO). En tant que consultante, elle travaille avec le Centre Pauline-Charron (Ottawa, secteur Vanier) dans la création d’une entreprise sociale de services alimentaires et autres projets visant les personnes aînées francophones de la communauté. Elle siège à la Table des aînés de la Ville d’Ottawa depuis septembre 2019 et au Comité aviseur du Centre collégial d’expertise en gérontologie du Cégep de Drummondville dans la création d’un jeu sérieux visant à prévenir et contrer l’intimidation dans les résidences privées pour personnes aînées.

Kathy Majowski, West St Paul, Manitoba kathymajowski dec2020
Kathy est actuellement présidente du C.A.
Kathy a commencé sa carrière dans le domaine de la santé en 1999. Elle a occupé les postes d’infirmière, de préposée au soutien, d’éducatrice, d’Instructrice (clinique et classe). Kathy a aussi développé des programmes de formation, et a été coordinatrice communautaire de cas. Sa carrière d’infirmière l’a conduit à travailler dans des établissements de soins de longue durée et de soins intensifs. Kathy a aussi travaillé dans une communauté du nord du Manitoba où le poste des infirmiers servait de clinique, et de centre de stabilisation et de traumatologie. Sa passion pour le monde de la santé, le rôle d’infirmière mais aussi les responsabilités autres, lui ont permis de développer de nouveaux talents comme la création de programmes de formation, l’instruction, le développement de procédures et politiques, ainsi qu’une familiarité avec des logiciels pour la présentation, le design et le suivi des données. Le soin et le bien être des aînés ont toujours importé à Kathy en tant qu’infirmière. Mais c’est son travail en tant que formatrice du personnel dans un établissement de soins de longue durée qui lui a ouvert les yeux sur les difficultés que peuvent rencontrer certains aînés et c’est cela qui l’a menée à rejoindre le RCPMTA.


Lisa Manuel, Toronto, Ontariolisa manuel 2018
Lisa travaille dans le secteur des services sociaux depuis plus de 25 ans. Travailler avec les personnes âgées est sa passion. Lisa a travaillé pour la sensibilisation communautaire et a aussi offert du soutien psychologique à des aînés victimes de maltraitance. Lisa a été en charge d’une équipe de prévention et d’intervention de la maltraitance. Elle a aussi développé de nouveaux programmes dont une équipe de consultants en maltraitance des aînés, et un refuge pour ainés victimes de maltraitance (Pat’s Place). Lisa souhaite approfondir les connections entre les secteurs de prévention de la violence domestique et de la maltraitance des aînés et travaille à l’intersection de ces deux domaines dans un poste de gestionnaire. Lisa a participé à de nombreuses initiatives de recherche dans le domaine de la maltraitance des aînés. En tant que Directrice des programmes, Lisa a l’habitude de communiquer avec divers membres du gouvernement dans le but de prôner une approche complète et durable pour collaborer avec les aînés qui vivent indépendamment dans la communauté et qui sont victimes de maltraitance.

Michele Markham, Edmonton, Albertamichelemarkham profilepic
Michele Markham est une travailleuse sociale agréée par le Alberta College of Social Workers et détient un Baccalauréat en Administration de services sociaux. Elle travaille depuis 6 ans pour l'Association Sage Seniors à Edmonton, en tant que gérante du refuge pour aînés (Seniors' Safe House) pour les aînés qui échappent des situations de maltraitance. Michelle fait partie du comité de gestion du Seniors Protection Partnership, du comité de planification de la conférence Diverse Voices et elle est vice-présidente de l'équipe de consultation contre la maltraitance des aînés. Michele fait aussi partie du groupe conseil dans le département de travail social de MacEwan University, du comité de révision pour la santé mentale et a été directrice du conseil d'administration de la George Spady Society. Michele a plus de 20 ans d'expérience de la gouvernance dans le monde des ngos et a facilité de nombreux ateliers de développement de conseils d'administration pour le programme du gouvernement de l'Alberta.

Suzette Montreuil, Yellowknife, Territoire du Nord-Ouest
Suzette est la directrice générale de la Société des aînés des Territoires du Nord-Ouest (NWT Seniors’ Society), basé à Yellowknife mais qui sert les aînés à travers les Territoires. Sous sa direction, la société a mené une étude sur un revenu minimum pour aînés et a poussé pour une stratégie pour les aînés, alors que les plus de 60 ans représente le groupe démographique qui grandit le plus vite dans les Territoires. Suzette mène des ateliers intitulés Creating Safe Communities for Older Adults qui sont fondés sur le programme ''Ce n'est pas correct'' (développé par le Centre for Research & Education on Violence Against Women and Children). Suzette a mené cet atelier dans 9 communautés différentes et offre une version raccourcie sur demande. Ceci inclut la traduction de ''Ce n'est pas correct'' en SAHTÚǪT’ĮNE YATĮ qui a été développée avec des Aînés qui parlent encore cette langue. Suzette coordonne aussi le réseau des Territoires du N-O pour la prévention de la maltraitance des aînés. La société des aînés  a reçu un financement de Nouveaux Horizons pour les Aînés pour un projet d'intérêt national intitulé Collaborating for Inclusion of Older Adults. Ce projet de 4 ans a permis d'engager des facilitateurs communautaires dans 10 communautés des Territoires, pour tenter de faire décroître l'isolation sociale des aînés à risque grâce à des activités communautaires qui rassemblent les Aînés. Avant cela, Suzette a été ergothérapeute pendant 30 ans et se déplaçait de clinique en clinique à travers les Territoires et le Nunavut.

Greg Noseworthy, St John's, Terre Neuve et Labradorgregnoseworthy profilepic 2020
Né et élevé à St John's, Terre Neuve et Labrador, Greg s'est toujours intéressé aux questions qui affectent les aînés. Durant ses études de droit, Greg a dirigé son énergie vers le droit des aînés. Il a gardé cet intérêt dans sa pratique du droit, en participant à la prévention de la maltraitance dans le secteur juridique et au delà. Il travaille actuellement à temps plein pour un organisme à but non lucratif pour l'accès à la justice qui lui permet de collaborer avec des groupes de retraités, ainsi que d'autre organismes pour les aînés à travers la province.Même à 28 ans, il est clair pour Greg que nous devrions tous nous intéresser aux questions ayant trait aux aînés car l'âgisme est la seule forme de discrimination qui nous affecte tous et toutes, quelque soit notre race, religion, sexualité ou autre caractéristique. C'est pour cela que Greg s' implique aussi avec Seniors NL et le Réseau Provincial (NL Network for the Prevention of Elder Abuse) et participe à une revue gouvernementale de la Loi sur la protection des adultes, parmi tant d'autres activités. En tant qu'homme jeune dans une des provinces les plus âgées deu pays, Greg reconnaît les besoins d'une population vieillissante (physiques, mentaux, émotionnels, financiers ou autres) et focalise sa carrière pour faire de nos vieux jours un âge d'or.


Kate Schroeder, Brandon, Manitobakateschroeder
Kate est directrice de la conformité chez Investors Group. Elle fait partie du groupe de travail pour les clients vulnérables et aînés dont la mission est de guider les services clientèles pour les aider à mieux soutenir les clients aînés, vulnérables, ou victimes de maltraitance financière. Kate est aussi membre du groupe qui procure des conseils en temps réel dans des situations à haut risque afin de protéger les clients dans des situations potentielles d’exploitation financière. Kate souhaite développer ses connaissances et meilleures pratiques pour mieux soutenir les aînés et clients vulnérables et victimes de maltraitance financière. Elle a récemment participé èa la table ronde di Conseil national des aînés qui a rassemblé des experts de l’industrie financière pour mieux protéger les aînés contre la maltraitance financière. Kate a aussi participé à de nombreuses sessions de l’Association canadienne du commerce des valeurs mobilières pour discuter et promouvoir les meilleures pratiques pour travailler avec des clients plus vulnérables.


Weiguo Zhang, Mississauga, Ontarioweiguozhang
Weiguo est démographe social et a obtenu une thèse en études du développement à l’Institut des études sociales de la Hague, aux Pays Bas en 1998. De 1997 à 2000, Weiguo a enseigné les sciences sociales à l’université du Botswana (financée par le Fonds des Nations unies pour la population. Weiguo a mené des recherches sur le vieillissement et les soins en China ces 10 dernières années et vient de se lancer dans le service communautaire et l’étude des immigrants chinois au Canada. Sa recherche se focalise sur la maltraitance des aînés au sein des familles d’immigrants chinois. Cette étude, qui nécessite la participation active d’associations d’aînés chinois, de prestataires de services à Mississauga, pourra permettre de connecter des communautés locales, les prestataires de services, les institutions de rechercher et les décisionnaires et politiques, et connecte aussi la recherche et la pratique pour mieux comprendre et prévenir la maltraitance des aînés.

 

Membre Honoraire

Elizabeth Podnieks, Toronto, Ontarioelizabethpodnieks screencap

 

Elizabeth est membre fondatrice de trois organisations clé dans le domaine: le Réseau ontarien pour la prévention de la maltraitance des aînés (ONPEA), le RCPMTA et le Réseau international pour la prévention de la maltraitance des aînés (INPEA).

 Elizabeth a été membre exécutif du conseil pour ces trois organisations et a fait la promotion active de ces réseaux à tous les niveaux. 

Elizabeth est l’architecte de la Journée internationale de prévention de la maltraitance des aînés  (WEAAD) en 2003  et a été Présidente du comité décisionnaire. Depuis presque 25 ans, Elizabeth mène la recherche et publie de façon extensive sur les sujets de la négligence et des mauvais traitements, elle soutient aussi les efforts d’autres chercheurs. Elizabeth a reçu l’Ordre du Canada pour son  travail, dont la toute première étude d’incidence au Canada en 1989. En 2012, Elisabeth a reçu la médaille du Jubilé d’or de la Reine, en reconnaissance de ses efforts et de sa carrière. Elizabeth a récemment été élue Directrice honoraire du comité national pour la prévention de la maltraitance des aînés (États Unis). Elizabeth est la source de passion et d’inspiration de nombreuses initiatives dans ce domaine. Elle est à l’origine du cyber projet pour WEAAD , travaillant avec des partenaires nationaux et internationaux, pour utiliser les média sociaux dans le but de d’attirer l’attention du public sur la maltraitance des aînés. Elizabeth a reçu le prix national Rosalie Wolf 2013 de l’association National Adult Protective Services Association ainsi que le prix international Rosalie Wolf 2013 de l’association International Network for the Prevention of Elder Abuse (INPEA). Elizabeth est la première personne à recevoir deux prix Rosalie Wolf dans la même année.


Objectifs stratégiques 2019-2024

cover strategicplan 2019Depuis le lancement du connecteur, les adhésions au réseau ont augmenté de 35%. Le réseau poursuit sa mission pour garantir que les outils et projets qui sont développés à travers le pays ne sont pas ‘oubliés’ par manque de dissémination ou pour cause d’isolement. Au cours des dernières années, le RCPMTA a aussi mené des projets ayant trait à la violence familiale et à l’accès à la justice pour les victimes aînées d’abus sexuels.

Afin de soutenir l’expansion du réseau et notre évolution dans le leadership de l’échange des savoirs sur la prévention de la maltraitance des aînés, au Canada et à l’international, le conseil d’administration a développé un nouveau plan stratégique pour 2019 – 2024. Cliquez sur le document pour découvrir les piliers essentiels du plan. (version anglaise disponible pour l'instant)

Nouveau: Nous venons de publier notre revue de la première année du plan stratégique.


Projet de partage des savoirs


Le projet de partage des savoirs du RCPMTA est une initiative de trois ans qui vise à soutenir l'échange d'idées et de ressources entre intervenants spécialisés dans la prévention et la réponse aux mauvais traitements des aînés au Canada. Les buts principaux du projet de partage des savoirs sont les suivants:

  1. Créer des mécanismes de partage de l'information au sujet des approches prometteuses dans la prévention et la réponse aux mauvais traitements des aînés. La mission de ce site est de servir de connecteur électronique national qui met en rapport les prestataires de services et organisations pour aînés. Le connecteur servira de point de contact central pour tout ce qui concerne les informations et les ressources sur la maltraitance des aînés au Canada.

  2. Accroître la capacité de prévention et de réponse des organisations et des réseaux en:
  • facilitant l'accès à des informations fiables et à des ressources clés 
  • mettant en contact les intervenants par l'intermédaire du connecteur.

Qu'est-ce que le connecteur des savoirs?

  • Un site facile d'usage qui rassemble les connaissances et l'expertise des membres du Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des ainés. Le contenu de ce site est défini par et pour les intervenants en maltraitance à travers le Canada.

  • Un outil de connexion et de collaboration entre pairs et experts de la maltraitance des ainés pour partager les dernières ressources en date, échanger sur un forum de discussion et parler de vos projets sur le blog.

  • Une plateforme nationale idéale pour la dissémination du savoir et de vos recherches auprès d'un public diversifié.

  • Une vue d'ensemble des ressources, études et projets prometteurs les plus récents pour partenaires communautaires et intervenants impliqués dans une variété de secteurs et de disciplines. 

  • Une source d'information pour particuliers soucieux du bien-être des ainés.

    Vous trouverez tout cela et plus ici.


À la découverte du connecteur

1- Lisez

  • Parcourez le blog et les ressources. Tout est classé chronologiquement, en commençant par le plus récent. Vous pouvez aussi explorer en faisant une recherche par mot clé (en haut à droite de la page)

2- Rejoignez la communauté

  • Devenez membre (c'est gratuit) et recevez les dernières nouvelles du Réseau chaque mois grâce à notre e-bulletin.
  • Connectez avec notre communauté virtuelle sur Twitter, Facebook ou LinkedIn. Choisissez le médium qui vous convient.


3- Exprimez-vous

4- Partagez vos commentaires avec nous

  • Utilisez l'onglet "Commentaires?" situé à gauche de votre écran et dites nous ce que vous pensez de votre expérience sur le Connecteur.

 

Le Connecteur des Savoirs a été financé par le programme Nouveaux Horizons pour les ainés du gouvernement du Canada (2013 - 2016)

 
 

Merci à nos donateurs et sponsors

Le RCPMTA souhaite remercier les généreux sponsors qui contribuent à la durabilité du connecteur des savoirs.

silverfoxpharmacy12straightblack2