Index de l'article

Notre mission

Nous avons trois objectifs principaux:

  • mettre en contact particuliers et organisations,
  • encourager le partage d’informations fiables et 
  • faciliter le développement de programmes et de politiques qui oeuvrent à la prévention de la maltraitance des aînés.

Nous travaillons au niveau local, régional, provincial/territorial et national.

Notre vision

Nous avons pour but une société canadienne où les aînés sont valorisés, respectés et vivent à l’abri des maltraitances. 

Nous nous efforçons de devenir les chefs de file canadiens dans notre discipline - le partage d’informations and et la coordination de ressources pour la prévention de la maltraitance des aînés.

Nos valeurs et principes

Collaboration et coordination – Nous encourageons le partage d’informations fiables et le développement de programmes et de politiques dans le domaine de la prévention de la maltraitance au niveau national et à travers le Canada.

Respect et intégration – Notre travail est ancré dans un respect fondamental pour les aînés, leurs droits et leurs choix. Nous nous efforçons de reconnaître les différences régionales, la diversité culturelle et les capacités individuelles.

Leadership et communication – Nous procurons notre vision, notre savoir-faire, ainsi que des opportunités de partage des savoirs dans le but de développer la capacité de réponse et de prévention de la maltraitance des aînés de la société canadienne. Nous procurons aussi une perspective nationale sur les questions reliées à l’âgisme et aux mauvais traitements des aînés. Notre leadership s’inspire de nos membres.

Crédibilité et responsabilité– Par la participation d’experts et de chercheurs canadiens, nous nous engageons à diffuser des informations factuelles ainsi que des approches prometteuses pour soutenir le développement de politiques et de programmes adéquats.

Nous avons une responsabilité envers nos membres, nos utilisateurs, nos donateurs et nos sponsors, que nous honorons par le biais de rapports et stratégies de communication, dont notre Assemblée générale annuelle et notre rapport annuel.

Innovation – Nous sommes ouverts aux approches innovantes et créatives.

Notre structure

Le réseau est guidé par un conseil d'administration pan canadien, dont les membres apportent passion et expertises diverses.

Nos membres sont des particuliers et des organisations à travers le Canada d'horizons variés, qui partagent un intérêt profond pour la prévention de la maltraitance et pour le soin et le bien être des ainés.
Devenir membre

 


RCPMTA est une oeuvre de bienfaisance enregistrée auprès de l'ARC
Numéro d'enregistrement : 866840523 RR0001


 

Conseil d'administration

Notre conseil d'administration est composé de particuliers de tous âges, qui travaillent pour des organismes pour ainés, mais aussi des universitaires et des prestataires de services, y compris employés de services de police et du gouvernement. Les membres du conseil sont élus parmi nos membres une fois par an  et se réunissent par vidéo conférence une fois par mois. Nos membres sont des membres actifs qui font aussi partie de comités spéciaux.
Pour plus de renseignements sur le conseil d'administration, contactez

  • la présidente du conseil Kathy Majowski
  • la coordinatrice du réseau Bénédicte Schoepflin


Conseil d'administration 2018 -2019

 

Pam Burns, Fort McMurray, Albertapam burns 2018
Pam a un Baccalauréat en travail social et 21 ans d ‘expérience dans ce domaine. Pam travaille pour un organisme à but non lucratif qui offre des services directs à la population aînée de Fort McMurray, ainsi que la municipalité régionale de Wood Buffalo (RMWB), dans le nord de l’Alberta. Pam a contribué à la création du programme de réponse communautaire coordonnée contre la maltraitance des aînés dans la région de RMWB (Coordinated Community Response to Elder Abuse) et elle continue ses efforts de prévention et de sensibilisation. Pam est co-directrice de l’Alberta Elder Abuse Awareness Council (AEAAC) et fait aussi partie du Advisory Committee on Aging (ACOA), un comité appointé par le conseil municipal qui se focalise sur des initiatives amies des aînés.

 

Mélanie Couture, Montréal, QCmelaniecouture
Mélanie Couture est professeure associée au département de psychologie de l’Université de Sherbrooke et chercheuse au Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale (CREGÉS).  Coordonnatrice de l’unité d’évaluation de technologies et des modes d’intervention (ETMI) du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, son rôle consiste, avec le soutien de la bibliothécaire et un assistant de recherche, à identifier les technologies ou les modes d’interventions les plus efficaces pour répondre aux besoins identifiés par la clientèle et les employés. La Maltraitance envers les personnes aînées est une part fondamentale de son programme de recherche.

Andrew Elinesky, Toronto, Ontario andrewelinesky
Andrew est actuellement trésorier du C.A.
Andrew est directeur financier et vice-président chez McEwen Mining inc.  Andrew est un leader actif qui a l’habitude d’établir des stratégies à long terme et de mettre en œuvre les initiatives nécessaires à leur réalisation. Andrew a géré des projets au Canada et à l’étranger et a un intérêt certain pour la gouvernance. Il recherche une opportunité de s’impliquer dans la communauté et de soutenir une organisation dont il partage les valeurs. Andrew est un défenseur des droits et du bien-être des individus, particulièrement des ainés. Il espère pouvoir créer des connections entre individus et organisations et partager les activités du RCPMTA avec d’autres réseaux.

Kelly Heisz, St.John’s, Terre Neuve et Labrador 
KellyHeiszKelly est la directrice exécutive de SeniorsNL. Kelly est diplômée de Memorial University , avec un Baccalauréat en arts et éducation.  Depuis les 25 dernières années, sa carrière s'est développée dans le secteur sans but lucratif, et s'est focalisée sur l'implication communautaire et le renforcement des capacités dans le but d'effectuer des changements à la qualité de vie et au bien-être des citoyens au niveau local.
SeniorsNL a joué un rôle de leader dans les questions affectant les aînés, grâce à la participation de centaines de bénévoles, et de partenaires communautaires à tous les niveaux. Le RCPMTA est l'aboutissement et l'un des plus grands succès de l'organisation. 

Sarita Israel, Montréal, QuébecIMG 0203 2
Clinicienne bilingue de formation, partie d’une équipe spécialisée en maltraitance envers les personnes aînées depuis 1991. Sarita détient deux baccalauréats, en service social et en sociologie de l’Université McGill. Sarita occupe un rôle clé dans le développement de la recherche, des formations, des aspects cliniques de la Pratique de pointe pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées et des guides de pratique clinique. Membre pionnier de l’équipe de consultation multisectorielle provinciale. Consultante experte pour l’implantation, la coordination, et le développement clinique continue de la Ligne Aide Abus Aînés. Sarita a formé des formateurs du réseau en matière de maltraitance à travers le Québec. Impliquée dans de multiples projets de partenariats pour le développement des connaissances, des pratiques, des ressources et des programmes visant la prévention et l’intervention pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées.


Jean François Kozak, North Vancouver, Colombie Britanniquejf kozak board 2018
Jean François est l’ancien Directeur de la recherche pour le groupe de recherche sur les soins de première ligne pour aînés, à Providence Health Care, dans le département de la famille et de la médecine communautaire au Centre pour le vieillissement en santé. Jean François a aussi été le Vice Président aux affaires médicales et universitaires à SCO Health Services. Il se spécialise dans la recherche sur les questions de maltraitance, négligence, démence, ainsi que sur le développement d’algorithmes pour assister les décisions médicales pour les aînés frêles, et l'évaluation de modèles de soins gériatriques primaires. Jean François est co-rédacteur du livre ''Abuse and neglect of older Canadians: Strategies for change'', publié par l’Association Canadienne de Gérontologie; ainsi que du projet APL (sur la maltraitance et la négligence en soins de longue durée) et sur la détresse morale parmi les prestataires de soins. Jean François a reçu le prix de l’ ACG pour ses contributions au domaine de la gérontologie au Canada et travaille actuellement pour le département de la famille de la médecine communautaire chez Providence Health Care (affilié au département de la population et de la santé publique à l’université de Colombie Britannique).

Denise Lemire, Orléans, Ontariodenise lemire sept2018
Ayant obtenu une maîtrise en sociologie de l’Université d’Ottawa, Denise Lemire a réalisé et dirigé une multitude de recherches tant au niveau de la santé, des services sociaux et de l’éducation. Denise a œuvré au sein de la francophonie pendant 30 ans à titre de chercheure, consultante, présidente d’organismes, membre de conseils d’administration, bénévole à tout faire. Pendant 15 ans, Denise a assumé la gestion de subventions de plusieurs organismes et artistes. En avril 2015, Denise devient la directrice générale de la Fédération des aînés et retraités francophones de l’Ontario (FARFO). Denise a récemment été en charge de la co-coordination du Sommet des aînés 2017 avec la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC), de la gestion de cinq (5) ateliers en maltraitance à travers l’Ontario, de la rédaction du projet de la mise en œuvre d’un Réseau provincial des intervenants francophones en maltraitance et de la participation à son développement ainsi qu’à la coordination d’une conférence annuelle à ce sujet prévue pour mars 2019. Elle est présentement trésorière au sein du conseil d’administration de l’Association des membres individuels de la FARFO (AMI-FARFO).

Sharon MacKenzie, Victoria, Colombie Britannique
Sharon (Baccalauréat et Maîtrise en Éducation) est la fondatrice et la directrice de i2i Intergenerational Society of Canada (www.intergenerational.ca), un connecteur national et banque de ressources intergenerationnelles. Sharon a enseigné pendant 35 ans, du niveau maternelle jusqu'à l'université.

Sharon MacKenziePendant plus de dix ans, Sharon a développé et testé un modèle d'immersion intergenérationnelle à succès en C.-B.: le projet Meadows School. Ce projet unique au monde a réussi à faire changer les attitudes ageistes chez des individus de toutes générations, contribuant  au passage àl'amélioration de leur santé. En octobre 2013, à Istanbul, le projet fut distingué parmi une liste de cinq durant la compétition ''Meilleure Initiative Amie des Aînés'' organisée par l'IFA. Le jury composé de 8 juges de différents pays a déclaré ''Ce projet fait preuve d’une réflexion d’avant-garde et devrait être adopté dans le monde entier''.

Sharon est à l’origine de la Journée intergénérationnelle du Canada, le 1er juin, (lancée en 2010), qui est célébrée par plus de 100 villes, parmi les provinces et territoires. Cette journée sert aussi de rappel pour le 15 juin, la Journée internationale de sensibilisation aux mauvais traitements envers les personnes âgées.

Sharon, est une référence reconnue internationalement dans le domaine des relations intergénérationnelles (qui visent à développer le sens communautaire et la prévention à long terme de la maltraitance des seniors). Elle est consultante Intergénérationnelle et pédagogique, conférencière et organisatrice d'ateliers dans les communautés, le secteur de la santé communautaire, les organisations pédagogiques, les groupes des Premières Nations, le gouvernement et les organizations d'aînés.

Sharon est aussi la chercheure et auteur principale de trois ressources intergénérationnelles: ''Kit Ado pour la Journée internationale de sensibilisation aux mauvais traitements envers les personnes âgées'' (IFA), ''Entre générations - Respect à tout âge'' (Agence canadienne de la santé publique), ''Créer une communauté bienveillante'' (Ministère de la santé de C.-B.). Les trois textes sont disponibles sur www.intergenerational.ca. Sharon contribue aussi à de nombreuses publications et a écrit deux ouvrages.

Sharon a été partenaire du projet innovant de cartographie intergenerationnelle de Ryerson/UBC GeoLive, ainsi que de la cyberinitiative pour la Journée internationale de sensibilisation aux mauvais traitements envers les personnes âgées.En 2009 Sharon a reçu le prix d’excellence du Premier ministre de C-B en enseignement pour sa pratique pédagogique innovatrice et communautaire. Sharon a aussi été nommée pour le prix Canadian Molson de la femme d'affaires de l'année (Okanagan).


Kathy Majowski, West St Paul, Manitoba kathymajowski september2018
Kathy est actuellement présidente du C.A.
Kathy a commencé sa carrière dans le domaine de la santé en 1999. Elle a occupé les postes d’infirmière, de préposée au soutien, d’éducatrice, d’Instructrice (clinique et classe). Kathy a aussi développé des programmes de formation, et a été coordinatrice communautaire de cas. Sa carrière d’infirmière l’a conduit à travailler dans des établissements de soins de longue durée et de soins intensifs. Kathy a aussi travaillé dans une communauté du nord du Manitoba où le poste des infirmiers servait de clinique, et de centre de stabilisation et de traumatologie. Sa passion pour le monde de la santé, le rôle d’infirmière mais aussi les responsabilités autres, lui ont permis de développer de nouveaux talents comme la création de programmes de formation, l’instruction, le développement de procédures et politiques, ainsi qu’une familiarité avec des logiciels pour la présentation, le design et le suivi des données. Le soin et le bien être des aînés ont toujours importé à Kathy en tant qu’infirmière. Mais c’est son travail en tant que formatrice du personnel dans un établissement de soins de longue durée qui lui a ouvert les yeux sur les difficultés que peuvent rencontrer certains aînés et c’est cela qui l’a menée à rejoindre le RCPMTA.


Lisa Manuel, Toronto, Ontariolisa manuel 2018
Lisa travaille dans le secteur des services sociaux depuis plus de 25 ans. Travailler avec les personnes âgées est sa passion. Lisa a travaillé pour la sensibilisation communautaire et a aussi offert du soutien psychologique à des aînés victimes de maltraitance. Lisa a été en charge d’une équipe de prévention et d’intervention de la maltraitance. Elle a aussi développé de nouveaux programmes dont une équipe de consultants en maltraitance des aînés, et un refuge pour ainés victimes de maltraitance (Pat’s Place). Lisa souhaite approfondir les connections entre les secteurs de prévention de la violence domestique et de la maltraitance des aînés et travaille à l’intersection de ces deux domaines dans un poste de gestionnaire. Lisa a participé à de nombreuses initiatives de recherche dans le domaine de la maltraitance des aînés. En tant que Directrice des programmes, Lisa a l’habitude de communiquer avec divers membres du gouvernement dans le but de prôner une approche complète et durable pour collaborer avec les aînés qui vivent indépendamment dans la communauté et qui sont victimes de maltraitance.



Kavina Nagrani, Toronto, Ontariokavina nagrani blog web 8281
Kavina est avocate, spécialisée en droit des aînés. Ceci comprend gérer des questions de succession, de testaments, de fiducies, de capacité mentale, de procurations, de dossiers de tutelle etc. Kavina souhaite assister les aînés et leurs familles à naviguer les questions légales et à comprendre leurs droits. Kavina est convaincue que le partage des connaissances et l’éducation communautaire peuvent améliorer la protection des aînés ainsi que le respect de leurs souhaits après leur décès. La maltraitance est un problème qui émerge trop souvent dans les dossiers de Kavina et c’est pour cela qu’elle a choisi de rejoindre le RCPMTA. Kavina est aussi au conseil de direction de la Société des organisations des citoyens aînés de l’Ontario, et elle est la Secrétaire du Conseil de L’Association du Barreau canadien, Section Droit des aînés.  En 2017 Kavina a obtenu un certificat spécialisé en Droit des aînés à Osgoode Law. Si sa profession annonce ‘avocate’, Kavina se définit juste comme quelqu’un qui se préoccupe des autres. Vous pouvez la retrouver dans un e-bulletin mensuel intitulé “Legacies & Liberties” ou Kavina partage des exemples et conseils utiles.

Wanda Roberts, Yellowknife, Territoires du Nord - Ouestwandaroberts 2018
Wanda a dédié sa carrière au soin des aînés depuis plus de 20 ans. Wanda a débuté sa carrière d’infirmière dans une résidence de soins de longue durée. Elle pensait changer de spécialité après avoir acquis une première expérience, mais Wanda a vite réalisé que sa première expérience était en fait sa passio, et elle a passé 15 ans dans le secteur des soins de longue durée. Wanda enseigne à Aurora College depuis 10 ans, dans le programme de formation pour Préposé(e)s au soutien personnel. Elle souhaite améliorer le soin des aînés et cela est sa motivation principale pour continuer à enseigner. Depuis quelques années, Wanda est bénévole à NWT Seniors’ Society, où elle éduque les résidents du Nord-Ouest au sujet de la maltraitance des aînés. Wanda est une membre active du NWT Network for the Prevention of Elder Abuse où elle participe à différents comités dédiés à l’amélioration de la qualité de vie des aînés.

Elizabeth Sharma, St Albert, Albertalizsharma 2018
Elizabeth est infirmière depuis 32 ans, sa carrière s’est concentrée sur le soin des personnes âgées. Récemment, son travail s’est focalisé sur la médecine gérontologique, la psychologie en gériatrie et le travail d’infirmière aux urgences. Elizabeth a récemment procuré son soutien à l’équipe SPP (Senior Protection Partnership) à Edmonton. Elizabeth a été en charge des évaluations gériatriques pour des réseaux de soins de première ligne. Elle a aussi travaillé pour des résidences de logement avec assistance de vie, en tant qu’éducatrice, mais elle a aussi participé au développement de politiques et procédures, d’assurance de la qualité et de mentorat et encadrement des équipes de soins. Elizabeth est infirmière certifiée en soins infirmiers gériatriques par l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) et poursuit perpétuellement les occasions de développer ses connaissances.


Lori E. Weeks, Halifax, Nouvelle Écosselori weeks
Lori est actuellement secrétaire du conseil d'administration
Dr Lori Weeks est gérontologue, elle détient un Doctorat et un certificat d’études supérieures en gérontologie de Virginia Tech obtenu en 1998.
Lori a travaillé pendant 3 ans en résidence assistée dans sa province natale de l’I.P-É avant de venir membre de la faculté à l’université de L’I.P-É (UPEI) entre 2001 et 2014. Elle a enseigné sur des sujets touchant à la famille et à la gérontologie, telle que la violence domestique, les femmes et le vieillissement, ainsi que les questions de droit de la famille et de politiques sociales.
En janvier 2015, Lori a rejoint l’Université Dalhousie en tant que professeure agrégée de la faculté des sciences infirmières. Sa recherche se focalise sur le soin et les services de soutien pour aînés et pour leurs soignants, et sur les facteurs qui affectent la santé des aînés. Sa recherche se concentre souvent sur les populations vulnérables. Lori a déjà conduit des recherches sur la maltraitance des aînés avec un intérêt particulier pour le soutien des femmes aînées ainsi que pour la formation d’éducateurs pairs dans le but de sensibiliser la population à la question de la maltraitance des aînés.
Lori fait partie du comité de rédaction du Journal des Femmes et de l’Âge (Journal of Women and Aging) et est membre de l’équipe de recherche sur la maltraitance et la négligence des aînés des Maritimes (Abuse and Neglect of Older Adults Research Team in the Maritimes (ANOART), une équipe de recherche affiliée au centre Muriel McQueen Fergusson de recherche sur la violence domestique à l’université du Nouveau Brunswick. Lori a reçu plusieurs prix de L’UPEI pour sa recherche, son enseignement et son service.

Weiguo Zhang, Mississauga, Ontarioweiguozhang
Weiguo est démographe social et a obtenu une thèse en études du développement à l’Institut des études sociales de la Hague, aux Pays Bas en 1998. De 1997 à 2000, Weiguo a enseigné les sciences sociales à l’université du Botswana (financée par le Fonds des Nations unies pour la population. Weiguo a mené des recherches sur le vieillissement et les soins en China ces 10 dernières années et vient de se lancer dans le service communautaire et l’étude des immigrants chinois au Canada. Sa recherche se focalise sur la maltraitance des aînés au sein des familles d’immigrants chinois. Cette étude, qui nécessite la participation active d’associations d’aînés chinois, de prestataires de services à Mississauga, pourra permettre de connecter des communautés locales, les prestataires de services, les institutions de rechercher et les décisionnaires et politiques, et connecte aussi la recherche et la pratique pour mieux comprendre et prévenir la maltraitance des aînés.

 

Membre Honoraire

Elizabeth Podnieks, Toronto, Ontarioelizabethpodnieks screencap

 

Elizabeth est membre fondatrice de trois organisations clé dans le domaine: le Réseau ontarien pour la prévention de la maltraitance des aînés (ONPEA), le RCPMTA et le Réseau international pour la prévention de la maltraitance des aînés (INPEA).

 Elizabeth a été membre exécutif du conseil pour ces trois organisations et a fait la promotion active de ces réseaux à tous les niveaux. 

Elizabeth est l’architecte de la Journée internationale de prévention de la maltraitance des aînés  (WEAAD) en 2003  et a été Présidente du comité décisionnaire. Depuis presque 25 ans, Elizabeth mène la recherche et publie de façon extensive sur les sujets de la négligence et des mauvais traitements, elle soutient aussi les efforts d’autres chercheurs. Elizabeth a reçu l’Ordre du Canada pour son  travail, dont la toute première étude d’incidence au Canada en 1989. En 2012, Elisabeth a reçu la médaille du Jubilé d’or de la Reine, en reconnaissance de ses efforts et de sa carrière. Elizabeth a récemment été élue Directrice honoraire du comité national pour la prévention de la maltraitance des aînés (États Unis). Elizabeth est la source de passion et d’inspiration de nombreuses initiatives dans ce domaine. Elle est à l’origine du cyber projet pour WEAAD , travaillant avec des partenaires nationaux et internationaux, pour utiliser les média sociaux dans le but de d’attirer l’attention du public sur la maltraitance des aînés. Elizabeth a reçu le prix national Rosalie Wolf 2013 de l’association National Adult Protective Services Association ainsi que le prix international Rosalie Wolf 2013 de l’association International Network for the Prevention of Elder Abuse (INPEA). Elizabeth est la première personne à recevoir deux prix Rosalie Wolf dans la même année.


Objectifs stratégiques 2014-2017

Partager les programmes et les ressources ayant trait au mauvais traitement des aînés.

  • Créer des forums de discussion et d'échange de connaissances pour prévenir la maltraitance des ainés.
  • Construire des alliances avec intervenants, gouvernements et organisations dans différents secteurs et disciplines pour soutenir nos buts stratégiques.


Projet de partage des savoirs


Le projet de partage des savoirs du RCPMTA est une initiative de trois ans qui vise à soutenir l'échange d'idées et de ressources entre intervenants spécialisés dans la prévention et la réponse aux mauvais traitements des aînés au Canada. Les buts principaux du projet de partage des savoirs sont les suivants:

  1. Créer des mécanismes de partage de l'information au sujet des approches prometteuses dans la prévention et la réponse aux mauvais traitements des aînés. La mission de ce site est de servir de connecteur électronique national qui met en rapport les prestataires de services et organisations pour aînés. Le connecteur servira de point de contact central pour tout ce qui concerne les informations et les ressources sur la maltraitance des aînés au Canada.

  2. Accroître la capacité de prévention et de réponse des organisations et des réseaux en:
  • facilitant l'accès à des informations fiables et à des ressources clés 
  • mettant en contact les intervenants par l'intermédaire du connecteur.

Qu'est-ce que le connecteur des savoirs?

  • Un site facile d'usage qui rassemble les connaissances et l'expertise des membres du Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des ainés. Le contenu de ce site est défini par et pour les intervenants en maltraitance à travers le Canada.

  • Un outil de connexion et de collaboration entre pairs et experts de la maltraitance des ainés pour partager les dernières ressources en date, échanger sur un forum de discussion et parler de vos projets sur le blog.

  • Une plateforme nationale idéale pour la dissémination du savoir et de vos recherches auprès d'un public diversifié.

  • Une vue d'ensemble des ressources, études et projets prometteurs les plus récents pour partenaires communautaires et intervenants impliqués dans une variété de secteurs et de disciplines. 

  • Une source d'information pour particuliers soucieux du bien-être des ainés.

    Vous trouverez tout cela et plus ici.


À la découverte du connecteur

1- Lisez

  • Parcourez le blog et les ressources. Tout est classé chronologiquement, en commençant par le plus récent. Vous pouvez aussi explorer en faisant une recherche par mot clé (en haut à droite de la page)

2- Rejoignez la communauté

  • Devenez membre (c'est gratuit) et recevez les dernières nouvelles du Réseau chaque mois grâce à notre e-bulletin.
  • Connectez avec notre communauté virtuelle sur Twitter, Facebook ou LinkedIn. Choisissez le médium qui vous convient.


3- Exprimez-vous

4- Partagez vos commentaires avec nous

  • Utilisez l'onglet "Commentaires?" situé à gauche de votre écran et dites nous ce que vous pensez de votre expérience sur le Connecteur.

 

Le Connecteur des Savoirs a été financé par le programme Nouveaux Horizons pour les ainés du gouvernement du Canada (2013 - 2016)

 

Merci à nos donateurs et sponsors

Le RCPMTA souhaite remercier les généreux sponsors qui contribuent à la durabilité du connecteur des savoirs.

Nova Scotia